Quand la droite gouvernait la Région Languedoc-Roussillon avec le Front National

Petit rappel d’une tambouille et d’une histoire politique pas si lointaine

« La Saladelle Libre » vous révèle le contenu de l’accord de 1998 entre les partis de droite et le fn on sait ce que cette gouvernance a causé comme dégâts pour la région

La droite qui fricote avec le Rassemblement national (FN) ce n’est pas d’aujourd’hui déjà Jacques Blanc (UDF), sans états d’âme, avait passé un accord de gouvernance avec le FN aux régionales de 1998… Je publie un extrait de l’accord de la droite avec l’extrême droite en 1998 signé par tous le protagonistes. Ce document est peu connu. Rappelons qu’en 1998 Jacques Blanc a été réélu, dès le premier tour, à la majorité absolue. Sur les 67 conseillers, il a obtenu 35 voix, 22 de la droite et 13 du FN, qui n’a pas présenté de candidat. Georges Frêche, maire (PS) de Montpellier, a recueilli les 31 voix de la gauche plurielle et le candidat CPNT..

Eloi Martinez