Claudia Pecqueur, ancienne résistante FFI, est décédée dans sa centième année

Photo ANOCR (2017)

Claudia Pecqueur était la grand mère de Fabrice Pecqueur adjoint au maire de Valergues. « La Saladelle Libre » présente à celui-ci, à sa famille et proches ses sincères condoléances. La disparition de héros de la résistance anonymes ou non nous affecte toujours. Leur engagement pour la défense de leur pays face à la barbarie nazi force le respect, il faut être digne de l’héritage de celles et ceux de la résistance et continuer à porter haut les valeurs pour lesquelles ils ont combattu et continuer à les transmettre notamment à la jeunesse. Nous nous inclinons devant la mémoire de cette grande Dame.

Eloi Martinez

Communiqué de l’Association Nationale des Officiers de Carrière en Retraite (ANOCR)

Nous avons le regret de vous faire part du décès de madame Marie-Jeanne (Claudia) PECQUEUR, née GIRARD, le lundi 5 juillet 2021.

Claudia (son prénom d’usage) était née le 16 août 1921 à Fayet (12) et domiciliée a La-Grande-Motte il y a quelques semaines encore.

Malgré son âge – Claudia aurait eu cent ans le mois prochain – elle était toujours d’une très grande vivacité d’esprit.

C’était une résistante FFI, fille du fondateur du réseau de résistance des monts Lacaune.

Elle s’est ensuite mariée à un officier de l’armée de l’air sortant de Salon.

En 1957, alors que son mari, capitaine, était affecté à la base aérienne de Boufarik en Algérie, la famille (mari, femme et leur fils de 10 ans) qui se déplaçait en véhicule entre la base aérienne et la ville de Boufarik a été mitraillée par le FLN. Le mari a été mortellement blessé et c’est elle qui a réussi à prendre le volant et à se sortir du guêpier.

Elle eut ensuite un emploi réservé sur la base jusqu’au rapatriement en 1962. Arrivée à Montpellier, elle a travaillé deux ans comme documentaliste à l’EAI avant que le poste ne soit supprimé.

Elle a été élevée au grade de chevalier de la Légion d’honneur en 1997 pour ses faits de résistance.

Elle était adhérente à l’ANOCR et à l’association DPLV LH 34. Elle a été membre de l’UNC et même présidente de l’UNC La Grande-Motte pendant quelques temps.

Son fils unique est décédé il y a une vingtaine d’années.

Les obsèques seront célébrées par notre ami François-Michel Leheup, aumônier militaire honoraire, au Centre funéraire de Grammont (Montpellier) le lundi 12 juillet à 15h

Une réflexion au sujet de « Claudia Pecqueur, ancienne résistante FFI, est décédée dans sa centième année »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s