29 juillet 1937: un bateau de la République espagnole était canonné au large du Grau du Roi

Sur cette photo, prise lors de la cérémonie, autour de la stèle des marins morts lors de l’attaque de l’Andutz Mendi, outre les portes drapeaux on note la présence de Denis-Pierre Gozioso président de l’AMMAC, Laurence Barduca conseillère départementale du Gard, Robert Crauste maire di Grau du Roi et conseiller départemental,, Eloy Martinez Président d’ASEREF, Fernando de Murga et son épouse neveu d’un des disparus

Communiqué de l’Association pour le Souvenir de l’Exil Républicain Espagnol en France (ASEREF)

Emouvante cérémonie ce jeudi 29 juillet 2021 à 17h30 au cimetière du Boucanet au Grau du Roi en hommage aux marins morts et disparus le 29 juillet 1937 lors de l’attaque du navire de commerce de la République espagnole l’Andutz Mendi dans les eaux territoriales françaises au large du Grau du Roi.

Une cérémonie encore plus émouvante par la présence de Fernando de Murga Larena neveu d’un des disparus Emilio De Murga Arias Carvajal venu avec son épouse spécialement de Barcelone pour participer à cette cérémonie. Ci-dessous l’intervention d’Eloy Martinez Monegal au nom de l’Association pour le Souvenir de ‘Exil Républicain Espagnol en France (ASEREF)

« Comme chaque année nous nous retrouvons fin juillet pour rendre hommage aux marins de l’Andutz Mendi morts et disparus lors de l’attaque de ce navire de la marine marchande de l’Espagne républicaine par un ou deux sous-marins cédés par l’Italie fasciste à Franco. Cette attaque a probablement eu lieu dans les eaux territoriales françaises le 29 juillet 1937 en pleine guerre d’Espagne et dans le contexte de la non-intervention voulue par la France et l’Angleterre. La feuille du carnet de bord du capitaine où était noté la position du navire dans les eaux territoriales fut arraché lors de sa confiscation par la gendarmerie, ce sont les dires du capitaine. Cette année cet hommage, comme l’année dernière, dans une période rendue compliquée par la crise sanitaire. En 2020 l’hommage avait pris autre relief avec le contact que notre association a eu avec le neveu d’un des marins disparus, ce marin était pilote de la marine marchande espagnole et s’appelait Emilio de Murga Arias-Carvajal. Son neveu Fernando de Murga Larena souhaitait être présent parmi nous, il n’avait pu venir à cause de la situation sanitaire à ce moment-là à Barcelone. Aujourd’hui ce 29 juillet 2021, Fernando de Murga Larena a finalement pu faire le déplacement et nous sommes très honorés par sa présence. Il vous dira quelques mots à propos de notre cérémonie et surtout de son oncle Emilio de Murga Arias-Carvajal. Emilio faisait parti de l’équipage de l’Andutz Mendi en tant que pilote de la marine marchande et avait 21 ans lors de l’attaque meurtrière du sous marin fasciste. Nous avons une pensée émue pour tous ces marins qui ont péri près de notre côte. Le littoral méditerranéen est empreint de l’histoire de la guerre d’Espagne, si en 1937 ce sont les marins de l’Andutz Mendi qui sont morts non loin de l’Espiguette, en février 1939 ce sont des milliers de républicains espagnols qui ont été parqués sur les plages du Roussillon (Argelès, Saint Cyprien, le Barcarès) et c’est le 25 mai 1939 qu’un autre bateau le Sinaïa emmenait 1600 réfugiés républicains espagnols au départ du port de Sète vers Veracruz au Mexique. Le port de Sète où précisément fut réparé l’Andutz mendi avant de repartir vers Barcelone. L’Andutz mendi fut coulé en 1939 par l’aviation italienne ce coup-ci dans le port catalan, remis à flot en 1940 il pris le nom de Monte Buitre puis fut démantelé en 1942.Notre association en collaboration avec l’AMMAC et la mairie du Grau du roi souhaite poursuivre ses investigations afin de retrouver les descendants des marins de l’Andutz Mendi. Avec la présence de Fernando aujourd’hui nous avons un peu avancé dans ce sens. Avant de conclure je voudrais exprimer notre reconnaissance aux marins pêcheurs du Grau du Roi qui n’hésitèrent pas une seconde pour porter secours aux marins de l’Andutz Mendi.Je conclus donc mon intervention en remerciant monsieur Denis Pierre Gozioso président de l’AMMAC et le maire du Grau du Roi monsieur Robert Crauste pour la pérennisation de cet hommage tout en ayant une pensée pour Jean Pierre Bas qui en 1977 fut à l’origine de cette stèle approuvée par le conseil municipal dont il était membre. »

Début de la cérémonie le cortège avec les portes drapeaux se rend devant la stèle en hommage aux marins de l’Andutz Mendi
De gauche à droite: Denis-Pierre Gozioso président de l’Association des Marins et Marins Anciens Combattants (AMMAC du Grau du Roi), Laurence Barduca conseillère départementale, Robert Crauste maire du Grau du Roi et conseiller départemental
Eloy Martinez et Fernando de Murga Larena déposent le coussin de fleurs en hommage aux marins de l’Andutz Mendi au pied de la stèle aux côtés des fleurs de l’AMMAC et de la Mairie du Grau du Roi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s