Agglo Pays de l’Or

Cours d’eau du bassin de l’Or: enquête publique du 9 août au 10 septembre

Les plans de gestion des cours d’eau et des petits affluents du Bassin de l’Or élaborés par le Syndicat Mixte du Bassin de l’Or (Symbo), en concertation avec les intercommunalités concernées, sont des documents-cadres qui proposent sur la période 2021-2025 les modalités et les priorités d’intervention sur les cours d’eau et petits affluents, pour assurer leur entretien cohérent à l’échelle du bassin versant.
La mise en œuvre des travaux prévus dans ces plans de gestion sur les territoires de la Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or et de la Communauté de Communes du Pays de Lunel est portée par le Symbo et nécessite au préalable, l’obtention d’une Déclaration d’Intérêt Général, par arrêté préfectoral pris après une procédure d’enquête publique.
Cette déclaration d’intérêt général permettra au Symbo de restaurer et d’entretenir la végétation sur les cours d’eau et les petits affluents du Bassin de l’Or, sur des terrains publics comme privés, sur les communes de Candillargues, Entre-Vignes, Lansargues, Lunel, Lunel-Viel, Marsillargues, Mauguio, Mudaison, Saint Aunès, Saint Just, Saint Nazaire de Pézan et Valergues.
La déclaration d’intérêt général est demandée pour une durée de 5 ans sur la période 2021-2025.
L’enquête publique se déroulera du lundi 9 août 2021 à 9h00 jusqu’au vendredi 10 septembre 2021 à 17h00.
Le commissaire enquêteur désigné par le tribunal administratif de Montpellier est Monsieur Philippe MARCHAND.

Retrouvez tous les renseignements complémentaires, modalités de déroulement de l’enquête publique et accès au registre dématérialisé de l’enquête sur le site internet du Symbo :
https://www.etang-de-l-or.com/enquete_publique/

29 juillet 1937: un bateau de la République espagnole était canonné au large du Grau du Roi

Sur cette photo, prise lors de la cérémonie, autour de la stèle des marins morts lors de l’attaque de l’Andutz Mendi, outre les portes drapeaux on note la présence de Denis-Pierre Gozioso président de l’AMMAC, Laurence Barduca conseillère départementale du Gard, Robert Crauste maire di Grau du Roi et conseiller départemental,, Eloy Martinez Président d’ASEREF, Fernando de Murga et son épouse neveu d’un des disparus

Communiqué de l’Association pour le Souvenir de l’Exil Républicain Espagnol en France (ASEREF)

Emouvante cérémonie ce jeudi 29 juillet 2021 à 17h30 au cimetière du Boucanet au Grau du Roi en hommage aux marins morts et disparus le 29 juillet 1937 lors de l’attaque du navire de commerce de la République espagnole l’Andutz Mendi dans les eaux territoriales françaises au large du Grau du Roi.

Une cérémonie encore plus émouvante par la présence de Fernando de Murga Larena neveu d’un des disparus Emilio De Murga Arias Carvajal venu avec son épouse spécialement de Barcelone pour participer à cette cérémonie. Ci-dessous l’intervention d’Eloy Martinez Monegal au nom de l’Association pour le Souvenir de ‘Exil Républicain Espagnol en France (ASEREF)

« Comme chaque année nous nous retrouvons fin juillet pour rendre hommage aux marins de l’Andutz Mendi morts et disparus lors de l’attaque de ce navire de la marine marchande de l’Espagne républicaine par un ou deux sous-marins cédés par l’Italie fasciste à Franco. Cette attaque a probablement eu lieu dans les eaux territoriales françaises le 29 juillet 1937 en pleine guerre d’Espagne et dans le contexte de la non-intervention voulue par la France et l’Angleterre. La feuille du carnet de bord du capitaine où était noté la position du navire dans les eaux territoriales fut arraché lors de sa confiscation par la gendarmerie, ce sont les dires du capitaine. Cette année cet hommage, comme l’année dernière, dans une période rendue compliquée par la crise sanitaire. En 2020 l’hommage avait pris autre relief avec le contact que notre association a eu avec le neveu d’un des marins disparus, ce marin était pilote de la marine marchande espagnole et s’appelait Emilio de Murga Arias-Carvajal. Son neveu Fernando de Murga Larena souhaitait être présent parmi nous, il n’avait pu venir à cause de la situation sanitaire à ce moment-là à Barcelone. Aujourd’hui ce 29 juillet 2021, Fernando de Murga Larena a finalement pu faire le déplacement et nous sommes très honorés par sa présence. Il vous dira quelques mots à propos de notre cérémonie et surtout de son oncle Emilio de Murga Arias-Carvajal. Emilio faisait parti de l’équipage de l’Andutz Mendi en tant que pilote de la marine marchande et avait 21 ans lors de l’attaque meurtrière du sous marin fasciste. Nous avons une pensée émue pour tous ces marins qui ont péri près de notre côte. Le littoral méditerranéen est empreint de l’histoire de la guerre d’Espagne, si en 1937 ce sont les marins de l’Andutz Mendi qui sont morts non loin de l’Espiguette, en février 1939 ce sont des milliers de républicains espagnols qui ont été parqués sur les plages du Roussillon (Argelès, Saint Cyprien, le Barcarès) et c’est le 25 mai 1939 qu’un autre bateau le Sinaïa emmenait 1600 réfugiés républicains espagnols au départ du port de Sète vers Veracruz au Mexique. Le port de Sète où précisément fut réparé l’Andutz mendi avant de repartir vers Barcelone. L’Andutz mendi fut coulé en 1939 par l’aviation italienne ce coup-ci dans le port catalan, remis à flot en 1940 il pris le nom de Monte Buitre puis fut démantelé en 1942.Notre association en collaboration avec l’AMMAC et la mairie du Grau du roi souhaite poursuivre ses investigations afin de retrouver les descendants des marins de l’Andutz Mendi. Avec la présence de Fernando aujourd’hui nous avons un peu avancé dans ce sens. Avant de conclure je voudrais exprimer notre reconnaissance aux marins pêcheurs du Grau du Roi qui n’hésitèrent pas une seconde pour porter secours aux marins de l’Andutz Mendi.Je conclus donc mon intervention en remerciant monsieur Denis Pierre Gozioso président de l’AMMAC et le maire du Grau du Roi monsieur Robert Crauste pour la pérennisation de cet hommage tout en ayant une pensée pour Jean Pierre Bas qui en 1977 fut à l’origine de cette stèle approuvée par le conseil municipal dont il était membre. »

Début de la cérémonie le cortège avec les portes drapeaux se rend devant la stèle en hommage aux marins de l’Andutz Mendi
De gauche à droite: Denis-Pierre Gozioso président de l’Association des Marins et Marins Anciens Combattants (AMMAC du Grau du Roi), Laurence Barduca conseillère départementale, Robert Crauste maire du Grau du Roi et conseiller départemental
Eloy Martinez et Fernando de Murga Larena déposent le coussin de fleurs en hommage aux marins de l’Andutz Mendi au pied de la stèle aux côtés des fleurs de l’AMMAC et de la Mairie du Grau du Roi

Liste des lieux où le Pass sanitaire sera exigé dès le mercredi 21 juillet

Décret no 2021-955 du 19 juillet 2021 modifiant le décret no 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire. La liste des lieux où le pass sanitaire sera exigé à compter du 21 juillet a été publiée au Journal officiel ce mardi. Sont notamment concernés les musées, les salles de sport et les cinémas. A télécharger ci-dessous


			

La fête de Vergèze débute ce mardi soir par un loto aux arènes

Le message de Pascale Fortunat-Deschamps

Maire de Vergèze

Excellente fête votive à vous !Des taureaux, des chevaux, des manèges….. Les jeunes, les plus vieux, les enfants, les parents à chacun sa fête…. Mais une fête pour tous ! Prudence, respect des règles, responsabilité individuelle et collective seront les indispensables d’une fête réussie. Allez les jours heureux ça commence demain.

Un programme plein de nouveautés … Des déjeuners aux arènes et une vachette à 11h ! Abrivados et Bandidos longues avec arrivées sur la place de la République en toute sécurité ! Concours de boules tous les jours aux arènes et taureaux piscine tous les soirs ! Une roussataïo de 30 chevaux et le grand retour des manèges sur la place ! Pour garantir la sécurité publique :

Les bals sont remplacés par des groupes de batucada ou Peña qui animeront les soirées apéritives jusqu’à 22h.

Fermeture des débits de boissons à 1h tous les soirs. Les comptoirs restent interdits, des tables et des chaises seront installées sur toute la place afin que chacun puisse consommer assis.

Jauge limitée dans les arènes à 900 personnes.

Venez retirer vos billets gratuits pour chaque course, en Mairie du Mardi 20 au vendredi 23 juillet.

Contrôle du pass sanitaire à l’entrée des arènes accompagné d’une pièce d’identité (certificat de vaccination complète ou test négatif de moins de 48 heures)

Port du masque obligatoire Les élus, la commission festivités, les services municipaux avec le concours de la jeunesse officielle « Les con’finés » mettent tout en œuvre pour que la fête soit belle et pleine de convivialité et de partage. Ce moment nous l’attendons tous alors chacun doit jouer le jeu pour ne pas le voir écourté. « Jamais sans mon masque ! » Bonne fête à tous, en toute sécurité !

Valergues: le local de la banque alimentaire saccagé

Le Maire, Jean-Louis Bouscarain, a fait part de son indignation et de sa colère. A partir de la page facebook d’entraide « Valergues confiné » et sur celle de la mairie des habitants appellent aux dons alimentaires et à la solidarité

« Par deux fois, le local de la banque alimentaire a été saccagé. Cette fois-ci, la destruction des denrées alimentaires est un acte gratuit. S’attaquer aux biens des pauvres, c’est s’attaquer à la dignité humaine. Ces gens là méritent le nom de BARBARES.Forcément, la distribution prévue cette semaine a été annulée, au détriment des familles qui auraient dû en bénéficier. Le nécessaire a été fait auprès de la Gendarmerie. Nous espérons que les coupables soient démasqués, traduits devant la justice et punis sévèrement.Le Maire, Jean-Louis BOUSCARAIN »

« ICI TOUT COMMENCE » EN TERRE DE CAMARGUE : lancement d’une boutique et d’une visite guidée !

Lundi 19 juillet, la Communauté de communes Terre de Camargue et le Groupe NEWEN, producteur de la série de Tf1, « Ici tout commence », ouvrent une boutique officielle et proposent une visite guidée « Sur les pas d’ITC » au cœur de Saint-Laurent d’Aigouze.

Depuis quelques mois une foule de fans se présente chaque jour devant le portail du Château de Calvières ou sur la place du village pour rencontrer les comédiens ou apercevoir les lieux du tournage d’ITC.  Désormais les visiteurs pourront prolonger l’expérience de la série et satisfaire leur envie d’en savoir un peu plus….

La boutique officielle de produits dérivés

La boutique est installée au cœur de la commune à côté de l’Office de Tourisme Terre de Camargue et à deux pas du château. Ce sont les équipes artistiques dirigées par Marc Thiebault, chef décorateur pour « Ici tout commence » et « Demain nous appartient », qui en ont réalisé l’aménagement. Le lieu immerge immédiatement le visiteur dans l’univers de la série. L’emblématique cuisine, rouge et argent, et la salle de restaurant ont été reproduites à l’identique. La boutique offre toute une gamme de produits dérivés, avec les licences « Ici Tout Commence » et « AA », du classique magnet, au mug, en passant par le tote bag, mais aussi des tee-shirts, des tabliers, des planches à découper et autres ustensiles de cuisine…

La visite guidée « Sur les pas d’ITC »

L’autre dispositif mis en place pour satisfaire les fans et désenclaver la place devant le château est la visite guidée « Sur les Pas d’ITC ». Sans entrer dans le château, ni dans son parc, la visite permet à des groupes d’une vingtaine de visiteurs de découvrir les lieux de tournage et les coulisses de la production lors d’une déambulation d’une heure trente dans le village. Les deux guides, Vincent et Stéphanie, incollables sur ITC et la région, racontent des anecdotes inédites, des secrets de tournage, montrent les maisons des personnages et les différents lieux où sont tournées les scènes.

Embellir le cadre de vie des habitants

Terre de Camargue, gestionnaire de la boutique et de la visite guidée, reversera à la commune de Saint-Laurent d’Aigouze une part des bénéfices qui seront consacrés à l’amélioration et l’embellissement du cadre de vie des habitants.

Boutique officielle ITC : 274 Bd Gambetta à St-Laurent d’Aigouze (à côté de l’Office de Tourisme) : du lundi au vendredi de 10h00 à 12h30 et de 14h30 à 18h30, le samedi de 10h00 à 12h30

Visite guidée « Sur les pas d’ITC » : du lundi au vendredi à 10h30 et 16h30 et le samedi à 10h30. Tarifs : + de 16 ans : 14€ / 6 – 16 ans : 11€ / – de 6 ans : gratuit

Réservation en ligne :

« www.jachete-en-terredecamargue.com » ou achat sur place à la boutique ITC.

Informations : Office de Tourisme Terre de Camargue,

04 66 77 22 31 ou tourisme@terredecamargue.fr

Grau du Roi: débat sur le projet d’éoliennes flottantes en Méditerranée

Projet d’éoliennes flottantes en Méditerranée: un débat public est organisé le 19/07 13h30/18h, quai Christian Gozioso

Info Mairie

Lundi 19 juillet de 13h30 à 18h, quai Christian Gozioso face au Bar des Pêcheurs, un espace de débat sera ouvert au public, afin d’échanger sur le projet national de parcs commerciaux d’éoliennes flottantes en Méditerranée. Vous pourrez y voir les maquettes du projet, des photomontages, des cartes, un stand participatif. Venez vous informer et donner votre avis sur ce projet.
Toutes les informations sur le site du débat EOS : https://eos.debatpublic.fr/

La France s’est fixé l’objectif de porter à 40 % la part d’énergie renouvelable dans la production d’électricité à l’horizon 2030. La contribution de l’éolien en mer (posé ou flottant) à ces objectifs fait partie de la stratégie planifiée par la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). L’éolien flottant étant considéré comme une technologie productive, faiblement émettrice de CO2 et dont la filière est innovante et créatrice d’emplois, la PPE prévoit d’attribuer, en 2022, dans le cadre d’une procédure de mise en concurrence, deux parcs éoliens flottants de 250MW chacun en Méditerranée, ainsi que, éventuellement, des extensions, chacune de 500MW, à partir de 2024. La technologie de l’éolien flottant a été préférée pour la Méditerranée à l’éolien posé qui est pertinent pour des profondeurs maximum de 50 m. Les raccordements de chaque premier parc ont vocation à être mutualisés avec leur extension éventuelle afin de limiter leurs impacts environnementaux et leurs coûts.

Le projet soumis au débat est porté par le ministère de la Transition Écologique et Réseau de Transport d’Electricité (RTE) pour le volet raccordement. Chacune des régions concernées, Occitanie et région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, est associée à ce projet.

Celui-ci consiste en la réalisation, pour une durée de 25 à 30 ans, de deux parcs éoliens flottants commerciaux de 250 MW chacun et de leurs extensions, de 500 MW chacune : les premiers parcs comporteraient chacun une vingtaine d’éoliennes flottantes, leurs systèmes d’ancrage, un poste électrique en mer et le raccordement au réseau ; leur extension représenterait donc une quarantaine d’éoliennes supplémentaires. Plusieurs phases de concertation des acteurs ou parties prenantes ont permis à l’identification de quatre macro-zones qui pourraient être propices au développement de l’éolien flottant commercial. Elles sont intégrées au Document Stratégique de Façade (DSF) et se situent :

dans le périmètre du parc naturel marin du golfe du Lion, au large des Pyrénées Orientales et de l’Aude

au large du Cap d’Agde

au large de la Petite Camargue

au large du Golfe de Fos-sur-Mer.

Le projet sur lequel le public est invité à débattre porte donc sur :

les deux projets éoliens en mer flottants de 250 MW chacun en Méditerranée, à attribuer en 2022 ;

leurs extensions d’environ 500 MW chacune, à attribuer à partir de 2024 ;

le raccordement mutualisé de chacun des premiers parcs et de leur extension.

Les premiers parcs comporteraient chacun une vingtaine d’éoliennes flottantes, leurs systèmes d’ancrage, un poste électrique en mer et le raccordement au réseau. Leur extension représenterait une quarantaine d’éoliennes supplémentaires par parc.

Noyade d’une quadragénaire mardi à Carnon

Malgré les efforts des sauveteurs qui ont prodigué des massages cardiaques avant l’arrivée des pompiers, la quadragénaire n’a pu être ramenée à la vie (photos Eloi Martinez)

Une quadragénaire dont le corps flottait dans la la bande des 300 mètres au large de la plage de Carnon a été ramenée par les sauveteurs du poste de secours d’Avranche qui venait d’ouvrir à 11 heures mardi 13 juillet. Malgré les massages cardiaques des sauveteurs et l’arrivée des pompiers, cette femme n’a pu être ramenée à la vie, une enquête a été ouverte par la gendarmerie afin de déterminer les circonstances de la mort. Cette noyade vient s’ajouter aux trop nombreuses déjà enregistrées depuis le début de saison. La prudence est plus que jamais de mise en Méditerranée, il est impératif de suivre les consignes de sécurité des sauveteurs de la SNSM et de se conformer à la couleur des drapeaux. Rouge: baignade interdite, jaune: baignade dangereuse.

Mauguio-Carnon : réouverture du centre de vaccination à l’espace Morastel

La ville de Mauguio Carnon, en partenariat avec les professionnels de santé du territoire, rouvre le centre temporaire de vaccination ce jeudi 15 juillet.

« De nouvelles doses de vaccin « Moderna » ont été mises à disposition afin de permettre aux personnes désireuses d’obtenir leur première ou deuxième injection de se faire vacciner », indique la commune.

Les personnes éligibles à la vaccination pourront se faire vacciner à l’espace Morastel, 531 Avenue du 8 Mai 1945 à Mauguio sur réservation. Le centre temporaire de vaccination rouvrira ses portes la semaine du 9 août 2021.

Des rendez-vous seront disponibles entre 9h et 17h non-stop. Pour prendre rendez-vous, connectez-vous sur votre compte Doctolib :
Centre de vaccination Covid-19 – Commune de Mauguio-Carnon ou par téléphone au 04 48 20 21 51.